Les zones de revitalisation rurale et zones de redynamisation urbaine en 2004

JPEG - 6.6 ko

En 2004, 2 500 embauches ont ouvert droit à une exonération au titre des zones de redynamisation urbaine (ZRU). Le doublement du nombre de zones franches urbaines (ZFU) au 1er janvier, largement implantées sur le périmètre des 396 ZRU de France métropolitaine, s’est traduit par une diminution de 20 % des embauches exonérées au titre des ZRU par rapport à 2003. Les exonérations « ZFU » sont en effet plus avantageuses car de durée plus longue. En 2004, près de 40 % des embauches exonérées en ZRU sont effectuées dans les régions Ile-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Les embauches ouvrant droit à une exonération au titre des zones de revitalisation rurale (ZRR) progressent en revanche nettement : 13 % de plus qu’en 2003, soit 8 200 salariés embauchés dans l’une des 554 ZRR en 2004. Ces embauches sont réparties de façon plus homogène sur l’ensemble du territoire que celles en ZRU.
Principalement masculins et de niveau BEP-CAP, les salariés sont surtout recrutés sur des postes d’ouvriers. Les contrats sont principalement à durée indéterminée, et à temps plein.

- Premières Informations 2006-14.1 - Les zones de revitalisation rurale et zones de redynamisation urbaine en 2004