Les tensions sur le marché du travail au 4etrimestre 2007

JPEG - 6.6 ko

Les offres d’emploi collectées par l’Anpe auprès des employeurs au 4ème trimestre 2007 progressent de 1,9 % par rapport au trimestre précédent. Dans le même temps, le nombre de demandes d’emploi enregistrées baisse de -1,1 %.

L’indicateur de tensions sur le marché du travail, qui rapporte les offres aux demandes d’emploi, augmente de ce fait au 4ème trimestre 2007 : +3,9 %, en données corrigées de variations saisonnières.

Dans le bâtiment et les travaux publics, les tensions sur le marché du travail restent, à l’instar des deux trimestres précédents, quasiment stables au cours du 4ème trimestre. Depuis un an, elles diminuent nettement pour les ouvriers qualifiés du gros oeuvre et des travaux publics.

Dans l’industrie, au contraire, les tensions sur le marché du travail s’accroissent fortement : +8,6 % ce trimestre, soit + 16,5 % en un an. C’est dans le domaine de la « mécanique, travail des métaux » que la hausse est la plus forte, en particulier pour les ouvriers qualifiés et non qualifiés de la mécanique, ainsi que pour les techniciens et agents de maîtrise des industries mécaniques. L’indicateur de tensions a aussi beaucoup augmenté ce trimestre dans les « industries de process » (en particulier pour les techniciens et agents de maîtrise des industries de process) et dans l’« électricité, électronique ». Dans la « maintenance » et pour les « ingénieurs et cadres de l’industrie », la progression des tensions est plus modérée ce trimestre mais reste forte sur un an. Dans l’industrie, les tensions ne diminuent ce trimestre que dans le domaine des « matériaux souples, bois, industries graphiques », en particulier pour les ouvriers qualifiés du textile et du cuir.

Dans les domaines professionnels du tertiaire, les tensions sont orientées à la hausse (+1,9 % au 4ème trimestre et + 8,4 % sur l’année) mais plus modérément que dans ceux de l’industrie. L’indicateur de tensions s’accroît très nettement dans le domaine de « la banque et des assurances » comme dans celui de « l’hôtellerie, restauration, alimentation » notamment pour les bouchers, charcutiers, boulangers et cuisiniers.

Pour le « commerce », les tensions entre offres et demandes d’emploi progressent plus modérément. Dans la « santé, action sociale, culturelle et sportive », les tensions restent stables à un niveau relativement élevé.

Les tensions sur le marché du travail stagnent, voire régressent, au 4ème trimestre 2007 pour les métiers de la « gestion administration des entreprises », de l’ « informatique » où elles demeurent toutefois élevées. Elles régressent plus nettement dans le domaine professionnel des « études et recherche », où elles avaient bien progressé les trimestres précédents.

- Premières Informations 2008-18.1 - Les tensions sur le marché du travail au 4ème trimestre 2007