Les tensions sur le marché du travail au 1er trimestre 2008

JPEG - 6.6 ko

Au premier trimestre 2008, les offres d’emploi collectées par l’ANPE auprès des employeurs diminuent de -3,3 % par rapport au trimestre précédent. Sur la même période, le nombre de demandes d’emploi enregistrées augmente de +1,6 %. L’indicateur de tensions sur le marché du travail, qui rapporte les offres aux demandes d’emploi, diminue de ce fait au premier trimestre 2008 de -3,9 % en données corrigées des variations saisonnières. En parallèle, l’écoulement des demandes d’emploi a, pour la première fois depuis fin 2004, cessé d’augmenter dans la plupart des domaines professionnels.

Dans le domaine professionnel du bâtiment et des travaux publics, les tensions sur le marché du travail diminuent nettement au premier trimestre 2008 (-7,6 % en données corrigées des variations saisonnières par rapport au trimestre précédent et -10,2 % sur un an). Sur un an, la diminution est particulièrement marquée pour les cadres, pour les conducteurs d’engins, ainsi pour les ouvriers qualifiés des travaux publics. Dans cette dernière famille professionnelle, cependant, l’indicateur de tensions reste élevé.

Les tensions sur le marché du travail diminuent ce trimestre dans presque tous les domaines industriels (-4,0 % pour l’ensemble des domaines industriels), mais restent en hausse sur un an (+6,9 %). Le ratio de tensions ne diminue sur un an que dans les domaines des industries de process, et pour les ouvriers qualifiés du textile, du bois et des industries graphiques. Dans les métiers de la mécanique et du travail des métaux, dans ceux de la maintenance, et dans ceux de l’électricité et de l’électronique, en particulier pour les techniciens, les tensions sur le marché du travail augmentent nettement sur un an.

Dans les domaines professionnels du tertiaire, les tensions entre offres et demandes d’emploi diminuent pour tous les métiers, sauf pour certains métiers de la santé, action sociale, culturelle et sportive comme les aides soignants et les infirmiers qui voient progresser vivement le ratio des tensions. Les tensions baissent de manière particulièrement forte ce trimestre dans l’hôtellerie restauration, où elles restent cependant traditionnellement élevées, et dans les banques et les assurances sans toutefois effacer la hausse sur un an.

- Premières Informations 2008.07-30.2 - Les tensions sur le marché du travail au premier trimestre 2008