Les services à la personne en 2011

Une baisse globale de l’activité et de l’emploi

GIF - 3.9 ko

Avec 876 millions d’heures rémunérées au domicile des particuliers, l’activité du secteur des services à la personne dans son ensemble baisse pour la première fois en 2011 (-1,8 %), après une quasi-stabilité en 2010.

Cette baisse est le fait du repli de l’emploi direct, dont le volume d’heures rémunérées par des particuliers employeurs a perdu 3,8 %, après -1,2 % en 2010. L’activité des organismes prestataires continue en revanche de progresser, mais à un rythme ralenti (+2,2 % après +3,2 % en 2010).

Le nombre de salariés employés par des particuliers et intervenant à leur domicile amorce également une baisse : ils étaient 1,04 million au 2e trimestre 2011, après 1,08 million au 2e trimestre 2010 (soit près de -4 %). Les effectifs salariés des organismes prestataires continuent quant à eux d’augmenter, quoiqu’à un rythme moindre (+2 %, après +5 % en 2010), pour atteindre 392 000 au 2e trimestre 2011.

Au sein des organismes prestataires, la hausse de l’activité et de l’emploi est portée par les entreprises privées. Leur nombre d’heures d’intervention salariées à domicile progresse toujours vivement (+16 % en 2011) et leurs effectifs salariés sont en hausse de 16 %. À l’inverse, l’activité et l’emploi dans les associations prestataires continuent de décroître.

Dares Analyses 2013-025 - Les services à la personne en 2011 : une baisse globale de l’activité et de l’emploi