Les salariés au SMIC en 2002

un sur deux travaille dans une petite entreprise, un sur quatre gagne plus de 1,3 SMIC horaire grâce à des compléments de salaire

JPEG - 7.6 ko

En 2002, parmi les salariés payés sur la base du Smic ou des garanties mensuelles de rémunération dans les entreprises non agricoles et hors intérimaires, près d’un sur deux travaille dans une entreprise de moins de 10 salariés. La proportion de salariés rémunérés au Smic y est nettement plus élevée que dans celles de plus grande taille, indépendamment des spécificités propres à chaque secteur d’activité. Cette proportion est aussi comparativement élevée dans le secteur de l’hôtellerie-restauration.

Les ouvriers non qualifiés et les non-diplômés ont sur-représentés parmi les salariés rémunérés au Smic. Il en va de même dans une moindre mesure des jeunes et des femmes.

Une ancienneté élevée dans l’entreprise réduit « toutes choses égales par ailleurs » la probabilité d’être rémunéré au Smic, mais un quart des salariés au Smic travaillent depuis plus de dix ans dans la même entreprise.

Si certains salariés n’atteignent le Smic que du fait de compléments de rémunération qui s’ajoutent à leur salaire de base, d’autres salariés au Smic bénéficient d’une rémunération totale ramenée à l’heure de travail supérieure au Smic : compte tenu des compléments de salaire, en 2002, un quart d’entre eux ont une rémunération horaire totale supérieure à 1,3 Smic. Leurs majorations pour heures supplémentaires ou complémentaires sont proportionnellement plus élevées que pour les autres salariés.

- Premières Synthèses 2006-27.2 - Les salariés au SMIC en 2002 : un sur deux travaille dans une petite entreprise, un sur quatre gagne plus de 1,3 SMIC horaire grâce à des compléments de salaire