Les professions de l’économie verte

JPEG - 5.4 ko

Près de 4 millions d’emplois, c’est ce que représentent en moyenne sur les années 2010 à 2014 les « professions vertes » – celles qui ont une finalité environnementale –, et les « professions verdissantes » – celles dont l’exercice est potentiellement affecté par la prise en compte des préoccupations environnementales.

Les professions vertes, qui emploient 144 000 personnes, représentent 0,5 % de l’emploi total. Elles sont liées à la production et distribution d’énergie et d’eau (45 %), à l’assainissement et traitement des déchets (35 %) et à la protection de la nature et de l’environnement (20 %).

Les professions verdissantes, beaucoup plus nombreuses, avec 3 761 000 personnes, représentent 14,1 % de l’emploi total et relèvent de domaines d’activité variés : bâtiment (39,5 %), transports (19,4 %), recherche (8,9 %), agriculture, sylviculture et entretien des espaces verts (6,0 %), etc.

Les professionnels exerçant une profession verte ou verdissante sont principalement des hommes et sont relativement jeunes. La majorité est non diplômée ou diplômée de niveau CAP-BEP, du fait notamment d’une part importante d’ouvriers.

- Dares Résultats 2017-007 - Les professions de l’économie verte

- Données à télécharger - Les professions de l’économie verte