Les mouvements de main-d’œuvre en 2005

JPEG - 6.6 ko

En 2005, la rotation de la main-d’œuvre est en hausse dans les établissements de plus de dix salariés, sous l’effet conjugué d’une augmentation des entrées et des sorties d’emploi.

La part des contrats à durée indéterminée dans les embauches augmente dans le secteur de la construction, alors qu’elle diminue dans l’industrie et le tertiaire.

Les licenciements pour motif autre qu’économique demeurent beaucoup plus nombreux que ceux pour motif économique dans l’ensemble des principaux secteurs.

- Premières Informations 2007-30.1 - Les mouvements de main-d’œuvre en 2005