Les mouvements de main-d’œuvre au 3e trimestre 2009

JPEG - 2.6 ko

Au troisième trimestre 2009, le taux de rotation, défini comme la moyenne des taux d’entrée et de sortie, s’infléchit légèrement à 10,3 %, après 10,5 % au deuxième trimestre 2009. Ce fléchissement provient du léger repli du taux de sortie alors que le taux d’entrée se stabilise. Les embauches en CDD se maintiennent à un niveau élevé ; les embauches en CDI, quant à elles, se sont stabilisées à un niveau plancher depuis le début de l’année 2009, après avoir nettement chuté en 2008. Le taux de recours à l’intérim se redresse légèrement au troisième trimestre, après avoir fortement diminué depuis le début 2008.

Après deux trimestres de progression, le taux de sortie se replie légèrement au troisième trimestre 2009, suite à la baisse des fins de CDD, notamment dans les petits établissements du tertiaire. Le taux de démission, en forte chute depuis le dernier trimestre 2008, se stabilise, tandis que les licenciements économiques s’établissent pour le deuxième trimestre consécutif à un niveau jamais atteint depuis 1997.

Dares Indicateurs 2010-030 - Les mouvements de main-d’œuvre au troisième trimestre 2009