Les mouvements de main-d’œuvre au 4e trimestre 2006

hausse du taux de rotation, accroissement des départs en retraite

JPEG - 6.6 ko

Au quatrième trimestre 2006, la rotation de la main-d’œuvre hors intérim augmente dans les établissements d’au moins dix salariés. L’emploi progresse dans les établissements de 10 à 49 salariés, alors qu’il augmente très faiblement dans ceux d’au moins 50 salariés. Les départs en retraite augmentent nettement et atteignent leur plus haut niveau sur l’année 2006.

Dans l’industrie, l’emploi recule moins au second semestre 2006 que les trimestres précédents du fait d’une augmentation des embauches. Dans la construction, les créations d’emploi conservent leur dynamisme ce trimestre. Dans le secteur tertiaire, la rotation de la main-d’œuvre s’accélère et la progression de l’emploi se poursuit à un rythme proche de celui des trimestres précédents.

Pour les ressortissants de l’Union européenne, les embauches sous CDI sont plus importantes que les embauches sous CDD. Ils sont plus souvent licenciés pour motif personnel que les autres étrangers et que les Français.

- Premières Informations 2008-07.1 - Les mouvements de main-d’œuvre au quatrième trimestre 2006 : hausse du taux de rotation, accroissement des départs en retraite