Les mouvements de main-d’œuvre au 1er trimestre 2010

JPEG - 2.6 ko

Au premier trimestre 2010, le taux de rotation, moyenne des taux d’entrée et de sortie, s’infléchit légèrement à 10,9 %, après une augmentation sensible le trimestre précédent.

Avec le redressement de l’emploi salarié amorcé au premier trimestre 2010, des signes d’amélioration de la gestion de la main-d’œuvre par les entreprises semblent se dessiner. Le taux d’entrée en CDI, notamment, se redresse (2,4 %), après avoir stagné à un niveau minimal tout au long de l’année 2009. Le taux de recours à l’intérim poursuit sa remontée entamée au troisième trimestre 2009. Le taux d’entrée en CDD s’infléchit à 8,5 % après la forte hausse du trimestre précédent. Au total, le taux d’entrée en emploi est stable.

S’agissant des sorties d’emploi, la timide reprise des démissions ainsi que celle des fins de période d’essai témoignent également de la légère amélioration de la conjoncture. Globalement, le taux de sortie recule au premier trimestre 2010 à 10,8 % (après avoir atteint un niveau maximal le trimestre précédent), du fait de la poursuite de la diminution des licenciements économiques et du léger repli des sorties pour fin de CDD (7,5 % au premier trimestre 2010), après la forte hausse du trimestre précédent (+0,5 point).

- Dares Indicateurs 2010-075 - Les mouvements de main-d’œuvre au premier trimestre 2010