Les mouvements de main-d’œuvre au 1er semestre 2007

baisse de la part des CDD dans les embauches et hausse de la part des démissions dans les sorties

JPEG - 6.6 ko

Après une nette remontée au second semestre 2006, la rotation de la main-d’œuvre augmente légèrement dans les établissements d’au moins dix salariés au premier semestre 2007. La hausse de l’emploi se poursuit dans les établissements de 10 à 49 salariés et dans ceux d’au moins 50 salariés.

La part des contrats à durée déterminée (CDD) dans les embauches poursuit sa baisse entamée début 2005. La part des démissions dans les sorties continue d’augmenter au premier semestre 2007. Ces deux évolutions s’expliquent notamment par l’amélioration de l’emploi.

Les cadres restent les plus fréquemment recrutés sous contrats à durée indéterminée (CDI), contrairement aux employés et ouvriers non qualifiés dont les parts de CDD dans les embauches sont les plus fortes. Les employés quittent relativement plus souvent leur entreprise au cours de la période d’essai.

Le turn-over est plus élevé pour les femmes que pour les hommes, ces dernières étant nettement plus souvent embauchées en CDD. Les départs en retraite sont plus élevés chez les hommes, mais l’écart s’est un peu réduit au premier semestre 2007.

- Premières Informations 2008-37.1 - Les mouvements de main-d’œuvre au premier semestre 2007