Les mouvements de main-d’œuvre au 2e trimestre 2010

Une reprise de la rotation de la main-d’œuvre

JPEG - 2.6 ko

Au deuxième trimestre 2010, le taux de rotation de la main-d’œuvre, moyenne des taux d’entrée et de sortie, augmente assez sensiblement à 11,2 %, après le léger infléchissement du trimestre précédent.

Avec la reprise de l’emploi salarié au premier semestre 2010, les signes d’amélioration de la gestion de la main-d’œuvre par les entreprises se confirment. Le taux d’entrée en CDI continue de se redresser.

Le taux de recours à l’intérim poursuit également sa remontée entamée au troisième trimestre 2009. Le taux d’entrée en CDD s’élève à nouveau et atteint ainsi un nouveau seuil historique bien que la part des CDD dans les embauches continue de se replier. Au total, le taux d’entrée est en forte hausse au deuxième trimestre 2010 (+0,4 point) et atteint son plus haut niveau (11,3 %) depuis le 4e trimestre 2007.

S’agissant des sorties, la timide reprise des démissions observée ces derniers trimestres se confirme au deuxième trimestre 2010, témoignant de la légère amélioration de la conjoncture. Globalement, le taux de sortie augmente au deuxième trimestre 2010 à 11,1 %, du fait notamment de la hausse des sorties pour fin de CDD, retrouvant ainsi son niveau maximal de la fin 2009.

- Dares Indicateurs 2010-088 - Les mouvements de main-d’œuvre au deuxième trimestre 2010