Les mouvements de main-d’œuvre au 2e trimestre 2004

Augmentation des entrées et des sorties dans un contexte favorable

JPEG - 6.6 ko

Au deuxième trimestre 2004, la rotation de la main-d’œuvre, hors intérim, continue à augmenter dans les établissements d’au moins dix salariés.

L’emploi progresse dans les secteurs de la construction et du tertiaire, tandis que l’industrie détruit un peu moins d’emplois qu’au trimestre précédent. Dans un contexte de reprise économique, la part des licenciements économiques ou pour tout autre motif dans les sorties d’emploi diminue.

Les femmes en sont les premières bénéficiaires. L’emploi s’améliore davantage pour elles que pour leurs homologues masculins. Néanmoins, elles demeurent davantage recrutées en contrat à durée déterminée, surtout dans les grands établissements. La part des démissions dans les sorties continue de diminuer, sauf dans le secteur de la construction. Elle augmente pour les hommes.

- Premières Informations 2005-17.2 - Les mouvements de main-d’œuvre au deuxième trimestre 2004 : augmentation des entrées et des sorties dans un contexte favorable