Les mouvements de main-d’œuvre au 4e trimestre 2012 : la part des CDD dans les embauches se stabilise

JPEG - 2.6 ko

Au 4e trimestre 2012, le taux de rotation de la main-d’œuvre, moyenne des taux d’entrée et de sortie, diminue de 0,2 point dans les établissements de 10 salariés ou plus. Il se situe à 12,8 %, soit 0,3 point de plus qu’au 4e trimestre de l’année précédente.

Le taux d’entrée des établissements de 10 salariés ou plus décroît de 0,2 point pour s’établir à 13,0 %, sous l’effet d’une baisse du taux d’entrée en CDD (-0,2 point).

La part des CDD dans les embauches diminue légèrement de 0,1 point après cinq trimestres consécutifs de hausse, et atteint 81,6 %, le second niveau le plus haut de ces dix dernières années.

Le taux de sortie des établissements de 10 salariés ou plus diminue de 0,3 point à 12,5 %, sous l’effet de la baisse des sorties pour fin de CDD (-0,5 points). Conséquence des fluctuations liées au relèvement progressif des âges de départ à la retraite, le taux de départ à la retraite augmente de 0,1 point.

Dares Indicateurs 2013-029 - Les mouvements de main-d’œuvre au 4e trimestre 2012 : la part des CDD dans les embauches se stabilise