Les mouvements de main-d’œuvre au 3e trimestre 2006

recul de la part des CDD dans les embauches

JPEG - 6.6 ko

Au troisième trimestre 2006, la rotation de la main-d’œuvre hors intérim augmente très légèrement dans les établissements d’au moins dix salariés. La hausse de l’emploi se renforce dans les établissements de 10 à 49 salariés, alors que sa progression reste limitée dans ceux d’au moins 50 salariés. La part des licenciements dans les sorties de CDI diminue légèrement.

Dans l’industrie, le risque pour un salarié d’être licencié continue à diminuer. Dans la construction et dans le secteur tertiaire, la part des CDI dans les embauches se redresse.

La part des CDD dans les embauches est moins élevée pour les salariés de 30 à 49 ans, que pour leurs cadets ou leurs aînés. Les motifs de départ de l’établissement diffèrent selon l’âge : les démissions sont sous-représentées parmi les départs de salariés âgés, les fins de période d’essai et fins de CDD sont surreprésentées parmi les départs des jeunes.

- Premières Informations 2007-38.4 - Les mouvements de main-d’œuvre au troisième trimestre 2006 : recul de la part des CDD dans les embauches