Les embauches exonérées dans les territoires de la politique de la ville de 2007 à 2010

GIF - 3.9 ko

Entre 2007 et 2010, les embauches exonérées ont diminué de moitié en zones franches urbaines (ZFU) et de 58 % en zones de redynamisation urbaine (ZRU). En 2010, 6 200 embauches ont ouvert droit à une exonération de cotisations sociales patronales en ZFU, 800 en ZRU. Si la crise économique explique en partie ces évolutions, les modifications des règles liées aux exonérations en ZFU et en ZRU ont diminué leur attractivité depuis 2006.

Ainsi, en ZFU, les implantations d’établissements nouveaux qui assurai nt chaque année un tiers des embauches exonérées, reculent depuis 2009, témoignant d’un certain essoufflement du dispositif, en particulier dans les ZFU les plus anciennes.

Les trois quarts des salariés recrutés en ZFU sont embauchés dans la construction, les services aux entreprises et le commerce.
Les contrats sont stables, principalement en CDI et à temps plein ; les salaires se concentrent autour du Smic. Un quart des embauches exonérées concerne des résidents des ZFU.

Dares Analyses 2012-039 - Les embauches exonérées dans les territoires de la politique de la ville de 2007 à 2010 : forte baisse des embauches, en zone franche urbaine comme en zone de redynamisation urbaine