Les embauches dans les territoires de la politique de la ville en 2006

forte hausse des embauches dans les zones franches urbaines créées en 2004, recul dans les zones de redynamisation urbaine

JPEG - 7.6 ko

En 2006, les embauches exonérées dans les zones prioritaires de la politique de la ville ont augmenté de 13 % pour atteindre 18 000 salariés. 15 825 embauches ont ouvert droit à exonérations sociales et fiscales en zone franche urbaine (ZFU), soit une hausse de 17 % par rapport à 2005, principalement due au dynamisme des embauches dans les ZFU créées en 2004 (+36 %).

En revanche, dans les zones de redynamisation urbaine (ZRU), seules 2 150 embauches ont ouvert droit à une exonération en 2006 : après la forte baisse de 2004 (-21 %), consécutive au doublement du nombre de zones franches urbaines, la diminution des embauches s’est poursuivie en 2006 (-10 %) en lien pour partie avec la création de quatorze nouvelles ZFU en 2006.

Les salariés recrutés en ZFU sont, comme les années précédentes, embauchés majoritairement dans les services aux entreprises et la construction.

Principalement masculins, jeunes et peu qualifiés, les salariés donnant droit aux exonérations ZFU et ZRU sont surtout recrutés sur des postes d’ouvriers. Les contrats offerts sont stables : neuf sur dix sont des CDI et plus de huit sur dix à temps plein.

Premières Synthèses 2008-47.3 - Les embauches dans les territoires de la politique de la ville en 2006