Les élections aux comités d’entreprise en 2002

JPEG - 7.6 ko

En 2002, le taux de participation aux élections aux comités d’entreprise a atteint 64,7 %. Deux ans plus tôt, il était de 63,7 %. Cette hausse d’un point tranche avec la période précédente : la participation avait baissé de deux points entre 1998 et 2000. La CGT demeure le premier syndicat, en termes d’audience, devant la CFDT : respectivement 24,3 % et 22,1 % des suffrages exprimés. Dans les établissements de plus de 200 salariés, ces deux organisations totalisent plus de la moitié des suffrages.

Avec 21,7 % des suffrages exprimés, les listes non syndiquées arrivent en troisième position. Malgré une érosion continue depuis le début des années quatre-vingt-dix, elles stabilisent leur audience avec une perte de seulement 0,2 point entre 2000 et 2002.

Les syndicats non confédérés (UNSA, SUD, syndicats autonomes, etc.) augmentent légèrement leur audience : +1 point. Ils progressent particulièrement dans les établissements de plus de 1 000 salariés.
Le succès des délégations uniques du personnel ne se dément pas : parmi les entreprises de moins de 200 salariés ayant la possibilité de mettre en place cette institution représentative du personnel et ayant conduit des élections en 2002, plus d’une sur deux l’a préférée au comité d’entreprise.

- Premières Synthèses 2005-03.2 - Les élections aux comités d’entreprise en 2002