Les écarts de salaires entre femmes et hommes par zones d’emploi

JPEG - 2.7 ko

En 2010, le salaire net mensuel en équivalent temps plein des femmes est inférieur de 19,7 % à celui des hommes. Exprimé en salaire horaire net, cet écart de 18,4 % en moyenne varie selon les zones d’emploi, de 1,6 % à 26,9 % en défaveur des femmes.

Les femmes et les hommes n’occupent pas les mêmes emplois. Ces différences expliquent une partie de l’écart salarial.
Une fois neutralisés les effets des différences observables d’emplois occupés, l’écart moyen de salaire horaire femmes-hommes est réduit de moitié. Selon les zones d’emploi, ce différentiel de salaire à caractéristiques d’emploi données varie de 1,5 % à 15,6 % en faveur des hommes.

L’analyse de la structure locale des emplois permet d’identifier cinq groupes de zones d’emploi. Dans les grandes agglomérations urbaines d’une part, et les villes de taille moyenne à prédominance ouvrière d’autre part, près de la moitié des écarts de salaires femmes-hommes est expliquée par les effets de structure, au même titre que dans l’ensemble de la France.
Dans les zones à prédominance ouvrière peu denses, comme dans les zones à forte proportion de CDD ou encore dans les Dom, une part plus importante des écarts est non expliquée. Les écarts salariaux non expliqués varient de 6,2 % à 9,9 % en moyenne selon le groupe de zones d’emploi.

- Dares Analyses 2015-020 - Les écarts de salaires entre femmes et hommes par zones d’emploi