Les dispositifs publics d’accompagnement des restructurations depuis 2003

Une forte augmentation mais un nombre limité de salariés concernés

JPEG - 7.6 ko

En 2004, 29 400 personnes sont entrées dans des dispositifs publics d’accompagnement des restructurations,soit une augmentation de 12 % par rapport à 2003.

Dans un contexte économique difficile, 1240 plans de sauvegarde de l’emploi ont été élaborés après 1 500 en 2003. Les conventions de cellules de reclassement, prises en charge partiellement ou totalement par l’État, sont les mesures les plus utilisées.
Elles permettent à la moitié des salariés adhérents de retrouver un emploi en CDI, CDD, en mission d’intérim ou de créer son entreprise. Les hommes, les ouvriers qualifiés, les plus de 40 ans bénéficient le plus de ces dispositifs. L’État est fortement impliqué dans le financement de ces dispositifs.

Premières Synthèse 2005-19.2 - Les dispositifs publics d’accompagnement des restructurations depuis 2003