Les disparités sur le marché du travail entre les femmes et les hommes : une analyse sur longue période

GIF - 3.9 ko

En 2010, deux tiers des femmes âgées de 15 à 64 ans sont présentes sur le marché du travail en France métropolitaine, contre une sur deux en 1975. Depuis plusieurs décennies, le taux d’activité des femmes âgées de 25 à 54 ans s’est rapproché de celui des hommes en France comme dans les principaux pays de l’Union européenne.

Le taux de chômage des femmes s’élève à 9,7 % en 2010, soit un demi point de plus que celui des hommes. Depuis 1975, il s’est rapproché régulièrement de celui des hommes au-delà des fluctuations liées à la conjoncture économique. Dans de nombreux pays développés, le taux de chômage des femmes est aujourd’hui moins élevé que celui des hommes. C’est déjà le cas en France depuis 2007 pour les jeunes dans les premières années suivant la fin des études, les jeunes femmes tirant parti de leur meilleur niveau d’étude.

30 % des femmes en emploi travaillent à temps partiel en 2010 contre 6 % des hommes. Les métiers occupés par les femmes restent très différents de ceux des hommes ; ce sont des postes non qualifiés d’employés ou d’ouvriers dans 27 % des cas, contre 14 % pour les hommes. Les femmes sont aussi plus fréquemment en situation de sous emploi et ont des salaires inférieurs aux hommes, même pour celles qui travaillent à temps complet et n’ont pas connu d’interruption de carrière. D’une manière générale, ces disparités dans l’emploi demeurent importantes et se réduisent peu.

Dares Analyses 2012-015 - Les disparités sur le marché du travail entre les femmes et les hommes : une analyse sur longue période