Les disparités locales de sorties des listes de l’ANPE : l’apport des 22 études régionales

JPEG - 7.6 ko

Au sein des 22 régions de France métropolitaine, il existe à la fois de fortes disparités et des régularités spatiales dans les vitesses de sortie des listes de l’ANPE (1), mesurées au niveau géographique fin de la commune. La diversité des 22 régions métropolitaines permet aussi d’identifier des effets plus spécifiques à certaines régions.

La proximité avec un pays frontalier a ainsi le plus souvent une influence favorable sur les chances de sortir rapidement des listes de l’ANPE (« effet frontière »). La concentration, sur certains territoires, d’activités économiques en déclin ou en forte mutation peut rendre plus difficile un retour rapide vers l’emploi (effet « spécialisation de l’emploi »). Certains territoires, notamment touristiques, ont des performances contrastées selon le caractère plus ou moins durable des sorties (effet « durabilité de l’emploi »).

Enfin, la population des grandes métropoles régionales présente des caractéristiques plus favorables au retour à l’emploi que dans le reste de la région (effet « capitale régionale »).

Premières Synthèses 2009-37.1 - Les disparités locales de sorties des listes de l’ANPE

- (1) Pôle emploi depuis janvier 2009