Les contrats d’aide à l’emploi du plan de cohésion sociale en 2006

forte hausse des embauches

JPEG - 7.6 ko

En 2006, 358 000 personnes ont accédé à un emploi grâce à un contrat d’aide du plan de cohésion sociale, contre 247 000 en 2005 : dans le secteur non marchand via le contrat d’accompagnement dans l’emploi (CAE) ou le contrat d’avenir, dans le secteur marchand via le contrat initiative emploi (CIE) ou le contrat insertion - revenu minimum d’activité (CI-RMA).

Au troisième trimestre de l’année, l’Éducation nationale a recruté un nombre important de contrats d’avenir.

La montée en charge de ce contrat s’est ainsi fortement accélérée avec l’embauche d’un public plus qualifié en moyenne que lors des trimestres précédents.
La progression des contrats d’avenir et des CI-RMA a ainsi permis à un nombre croissant de bénéficiaires de minima sociaux d’accéder à un emploi aidé.

Le CAE est, quant à lui, resté fortement mobilisé pour les jeunes : 36 % des salariés recrutés avaient moins de 26 ans.

Les associations restent les principaux employeurs de contrats aidés dans le secteur non marchand, malgré la forte hausse des embauches en contrat d’avenir dans les établissements publics d’enseignement.

La durée des contrats d’avenir est en moyenne plus courte qu’en 2005, tout comme celle des CIE.

- Premières Synthèses 2007-41.2 - Les contrats d’aide à l’emploi du plan de cohésion sociale en 2006 : forte hausse des embauches