Les conditions de travail des non-salariés en 2005

JPEG - 7.6 ko

En 2005, 2,7 millions d’actifs occupés étaient non salariés parmi lesquels 600 000 exploitants agricoles et 250 000 aides familiaux. Les non-salariés exercent plus souvent que les salariés des métiers qui comportent des pénibilités physiques.

Agriculteurs exploitants et artisans sont soumis à des pénibilités physiques d’un niveau élevé proche de celles des salariés des mêmes domaines. Le travail prend beaucoup de place dans la vie des non-salariés du fait d’horaires étendus et atypiques. Le rythme de leur travail est en revanche un peu moins intense que celui des salariés et ils disposent d’une autonomie bien plus grande que ces derniers.

Si leur contact fréquent avec le public s’accompagne parfois d’une forte charge émotionnelle, ils travaillent plus souvent de façon isolée et ont moins fréquemment des relations de travail conflictuelles.

- Premières Synthèses 2009-50.1 - Les conditions de travail des non-salariés en 2005