Les cessations anticipées d’activité en 2012

Rebond des retraites anticipées pour carrière longue, maintien du dispositif « amiante » et extinction des autres dispositifs publics

GIF - 3.9 ko

En 2012, 99 700 salariés ou anciens salariés du secteur privé de 55 ans ou plus sont entrés dans un dispositif public de cessation anticipée d’activité. L’année a été marquée par une forte remontée du nombre de départs en retraite anticipée pour carrière longue (92 000, après 45 800 en 2011), qui constitue désormais le principal dispositif de sortie anticipée du marché du travail, et par un maintien des entrées dans le dispositif en faveur des travailleurs de l’amiante (4 800 entrées sur l’année). Les entrées dans les autres préretraites publiques et en dispense de recherche d’emploi n’ont plus qu’un caractère résiduel.

Fin 2012, 231 800 personnes bénéficiaient d’un dispositif public de cessation anticipée d’activité, contre 296 000 un an auparavant et 707 000 fin 2006, niveau le plus haut de la décennie. Au sein des 55-59 ans, les bénéficiaires de tels dispositifs représentent 2,0 % de la population de la tranche d’âge fin 2012, après 3,9 % fin 2011 et plus de 12 % entre 2005 et 2008. La part de personnes en cessation anticipée d’activité est désormais la plus élevée à 60 ans (10,1 % fin 2012), en lien avec la prépondérance des retraites anticipées pour carrière longue et l’évolution du profil de leurs bénéficiaires.

Dares Analyses 2014-061 - Les cessations anticipées d’activité en 2012. Rebond des retraites anticipées pour carrière longue, maintien du dispositif « amiante » et extinction des autres dispositifs publics