Les cessations anticipées d’activité en 2011

Stabilisation des entrées en retraite anticipée pour carrière longue et extinction progressive des autres dispositifs publics

GIF - 3.9 ko

En 2011, 71 600 salariés ou anciens salariés du secteur privé de 55 ans ou plus sont entrés dans un dispositif public leur permettant soit de ne plus rechercher activement un emploi, soit d’être en préretraite totale, soit de partir en retraite anticipée pour carrière longue.

Ils étaient trois à quatre fois plus nombreux de 2004 à 2008. Cette chute provient essentiellement de l’extinction progressive de la dispense de recherche d’emploi (DRE) et du durcissement des conditions d’éligibilité pour bénéficier d’un départ anticipé à la retraite pour carrière longue, à partir de 2009. En 2011, 26 600 personnes ont bénéficié d’une entrée en DRE (contre 107 300 en 2008) et 39 800 personnes ont bénéficié d’un départ en retraite anticipé (contre 120 900 en 2008).

Les préretraites publiques n’ont accueilli que 5 200 nouveaux bénéficiaires en 2011, pour la plupart (à 84 %) dans le cadre du dispositif de cessation anticipée d’activité des travailleurs de l’amiante.

Au total, 287 000 personnes étaient en cessation anticipée d’activité fin décembre 2011 (-157 800 en un an), soit 5 % des personnes âgées de 55 à 59 ans après 8 % en 2010 et environ 13 % entre 2005 et 2008.

- Dares Analyses 2012-083 - Les cessations anticipées d’activité en 2011 : stabilisation des entrées en retraite anticipée pour carrière longue et extinction progressive des autres dispositifs publics