Les bénéficiaires de la revalorisation du Smic au 1er janvier 2013

JPEG - 2.6 ko

Au 1er janvier 2013, la revalorisation du Smic horaire a concerné 12,3 % des salariés, soit près de 1,9 million de salariés (hors apprentis et intérimaires) des entreprises du secteur concurrentiel, après 11,1 % au 1er décembre 2011 et 10,6 % au 1er janvier 2011. Malgré la faible ampleur de cette revalorisation (+0,3 %), la part de salariés concernés est importante du fait d’un rattrapage des minima de branche par la double revalorisation du Smic en 2012 dans certaines conventions collectives.

L’augmentation de la proportion de salariés concernés par la revalorisation du Smic entre le 1er décembre 2011 et le 1er janvier 2013 s’observe dans une majorité de branches et de secteurs d’activité. Elle est forte dans les entreprises de 1 à 9 salariés (+4,0 points) et plus limitée dans les entreprises de 10 salariés ou plus (+0,6 point).

La part des bénéficiaires de la revalorisation du Smic est plus élevée pour les salariés à temps partiel (28,6 % contre 8,5 % des salariés à temps complet) et dans les entreprises de plus petite taille (27,6 % pour celles employant de 1 à 9 salariés contre 5,5 % pour celles employant 500 salariés ou plus).

- Dares Indicateurs 2013-076 - Les bénéficiaires de la revalorisation du Smic au 1er janvier 2013