Les bénéficiaires de l’ACCRE jugent l’accompagnement à la création d’entreprise : des motifs de satisfaction mais encore des attentes

JPEG - 7.6 ko

Les demandeurs d’emploi et les allocataires de minima sociaux qui souhaitent créer une entreprise peuvent, sous certaines conditions, bénéficier de l’Aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d’entreprises (Accre).

Les bénéficiaires de ce dispositif en 2004 ont le plus souvent obtenu une information sur l’Accre par les comptables ou les organismes consulaires. La majorité des créateurs trouvent simples et rapides les démarches pour solliciter l’aide et l’obtenir. Les structures qui entourent la création d’entreprise et l’accueil fourni aux créateurs sont globalement appréciés : les délais de rendez-vous, la qualité d’écoute et la compétence des intervenants sont jugés satisfaisants par une très grande partie de créateurs. Une majorité d’entre eux jugent toutefois que les structures d’information et de conseil sont éparpillées.

Quatre créateurs sur dix estiment avoir manqué d’appui dans un domaine, particulièrement au début de l’activité de leur entreprise. Seuls 38 % d’entre eux ont eu recours aux chèques conseils.

- Premières Synthèses 2008-09.2 - Les bénéficiaires de l’ACCRE jugent l’accompagnement à la création d’entreprise : des motifs de satisfaction mais encore des attentes