Les aides aux chômeurs créateurs ou repreneurs d’entreprise en 2005

JPEG - 7.6 ko

En 2005, 71 000 chômeurs ou allocataires de minima sociaux ont créé ou repris une entreprise avec l’aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d’entreprise (ACCRE). Les créateurs optent de plus en plus fréquemment pour le statut de société, même si l’entreprise individuelle reste la forme juridique la plus répandue.

Les bénéficiaires de l’ACCRE sont de plus en plus diplômés. En 2005, 20 % des créateurs ont atteint le niveau du deuxième et troisième cycle de l’enseignement supérieur.

6 300 chômeurs créateurs, soit 9 % des bénéficiaires de l’ACCRE, ont bénéficié du dispositif d’avance remboursable EDEN. Depuis septembre 2004, ce dispositif s’est largement ouvert aux demandeurs d’emploi de 50 ans et plus.

210 000 chèques-conseil ont été consommés par les créateurs d’entreprise aidés par l’ACCRE et par EDEN, soit une progression de 40 % entre 2004 et 2005.

- Premières Synthèses 2007-05.2 - Les aides aux chômeurs créateurs ou repreneurs d’entreprise en 2005