Le travail du dimanche en 2014

Près d’1 salarié sur 5 concerné chaque mois

GIF - 3.9 ko

En 2014, 4,2 millions de salariés, soit 18 % d’entre eux, ont travaillé au moins un dimanche sur une période d’observation de quatre semaines. 12 % des salariés déclarent même avoir consacré « au moins deux dimanches » à leur activité professionnelle au cours des quatre semaines considérées.

64 % des salariés qui ont travaillé au moins deux dimanches dans le mois précédent exercent des professions dans les domaines de la sécurité des personnes et des biens, de la continuité de la vie sociale et de la permanence des soins alors que ces trois domaines d’activité n’emploient qu’un peu plus de 27 % de l’ensemble des salariés.

Travailler le dimanche se cumule presque toujours avec le travail le samedi, et souvent avec des horaires tardifs ou variables d’une semaine à l’autre.

Le travail dominical concerne en outre 1,1 million de non-salariés, soit 38 % d’entre eux. Parmi eux, 75 % ont travaillé « au moins deux dimanches » au cours des quatre semaines de référence.

Dares Analyses 2015-078 - Le travail du dimanche en 2014. Près d’1 salarié sur 5 concerné chaque mois

Données à télécharger - Le travail du dimanche en 2014. Près d’1 salarié sur 5 concerné chaque mois