Le marché du travail en juillet 2007

JPEG - 6.6 ko

Fin juillet 2007, 1 958 800 demandeurs d’emploi sont inscrits en catégorie 1.

Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie 1 est en baisse de 0,2 % (-3 900) au mois de juillet en données corrigées des variations saisonnières (-0,4 % pour les hommes et 0,0 % pour les femmes).

Le nombre de jeunes demandeurs d’emploi diminue de 0,2 %. Sur un an, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie 1 décroît de 9,7 % (-9,8 % pour les hommes et -9,6 % pour les femmes).

Le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie 1+6 est stable au mois de juillet (sont inscrits en catégorie 6 les demandeurs d’emploi ayant exercé une activité occasionnelle ou réduite de plus de 78 heures dans le mois).

En juillet, le nombre de chômeurs de longue durée de catégorie 1, inscrits depuis au moins un an à l’ANPE, diminue de 2,2 %. Parmi eux, le nombre de chômeurs inscrits depuis un à deux ans décroît de 2,2 % et le nombre de ceux inscrits depuis deux à trois ans de 3,2 %.

Le taux de chômage au sens du BIT s’établit à 8,0 % à la fin du mois de juillet d’après les estimations provisoires de l’Insee

Il s’établit à 21,0 % pour les jeunes de moins de 25 ans présents sur le marché du travail, 7,2 % pour les actifs âgés de 25 à 49 ans et 5,3 % pour les actifs de 50 ans ou plus.

Entrées et sorties de l’ANPE en catégorie 1 au cours des trois derniers mois.

Le nombre des inscriptions en catégorie 1 enregistrées à l’ANPE au cours des trois derniers mois diminue de 0,1 % par rapport aux trois mois précédents. Les entrées faisant suite à un licenciement économique sont en baisse (-7,9 %), alors que celles faisant suite à un licenciement pour un motif autre qu’économique augmentent (+0,6 %). Les entrées consécutives à une fin de contrat à durée déterminée s’accroissent (+1,2 %), de même que celles concluant une fin de mission d’intérim (+7,1 %). Le nombre de premières entrées diminue (-6,0 %).

Les sorties de l’ANPE au cours des trois derniers mois augmentent par rapport aux trois mois précédents (+1,3 %). Les sorties pour reprises d’emploi déclarées se replient de 3,0 %, alors que celles pour entrées en stage augmentent de 9,1 %.


Avertissement : Dans l’attente des résultats des travaux d’analyse engagés sur la mesure du chômage, dont ceux attendus prochainement de la mission conjointe de l’IGF et de l’IGAS, il convient de bien noter les points suivants. Du fait du report à l’automne 2007 du calage annuel sur les résultats de l’enquête Emploi, la série mensuelle de chômage BIT publiée par l’Insee reste provisoire. En 2006 et 2007, cette série traduit essentiellement les variations du nombre de demandeurs d’emploi en fin de mois inscrits dans les catégories 1, 2 et 3, hors activité réduite, à l’ANPE. Or ces variations ont pu être affectées par différentes modifications dans la gestion des demandeurs d’emploi mises en oeuvre depuis 2005 par le service public de l’emploi (voir Premières Synthèses n° 2007-34.1 ; Document d’étude n°128 août 2007).
Par ailleurs, Eurostat publie sa propre estimation du taux de chômage au sens du BIT, à partir d’une définition harmonisée au niveau européen et d’une méthodologie différente. Cette estimation, qui s’appuie pour sa part en partie sur les résultats non labellisés de l’enquête Emploi pour 2006, est également provisoire et susceptible d’être révisée en cours d’année.

- 2007-36.1 - Le marché du travail en juillet 2007