Le dialogue social en entreprise

Une intensification de l’activité institutionnelle, des salariés faiblement engagés

JPEG - 7.6 ko

La négociation s’est fortement développée dans les entreprises au cours de la dernière décennie : de la réduction du temps de travail à l’épargne salariale, les discussions entre représentants de la direction et représentants du personnel se sont multipliées. En 2004, dans 87 % les établissements d’au moins 20 salariés, la direction indique que des négociations ou discussions collectives autres que salariales ont eu lieu dans l’entreprise au cours des trois dernières années.

La présence d’institutions représentatives du personnel s’est également renforcée. Du côté des instances élues, de nouvelles structures ont été mises en place, souvent sous la forme de délégations uniques du personnel. Par ailleurs, le mandatement lié à la réduction du temps de travail s’est accompagné de nombreuses implantations syndicales. En 2004, si des représentants du personnel ne sont présents que dans 67 % des établissements de 20 à 50 salariés, 92 % des établissements en disposent au-delà de ce seuil.

La conflictualité du travail s’est aussi intensifiée. Même si les grèves longues ont perdu du terrain, davantage d’établissements ont connu un conflit collectif entre 2002 et 2004 : ils représentent 30 % des établissements d’au moins 20 salariés, contre 21 % six ans auparavant. Avec davantage d’établissements où il y a un représentant du personnel, les conditions d’expression collective des conflits sont plus souvent réunies qu’auparavant. Les conflits individuels ont aussi fortement progressé, les sanctions à l’égard des salariés augmentant tout comme les recours aux prud’hommes.

Les salariés restent cependant éloignés du dialogue social institutionnel. D’après leurs déclarations, les représentants du personnel ne semblent répondre qu’assez peu à leurs attentes. Les représentants de la direction ne semblent pas davantage réussir à entraîner leur adhésion, bien qu’ils mettent de plus en plus souvent en œuvre des politiques de communication et de participation directes.

- Premières Synthèses 2006-39.1 - Le dialogue social en entreprise : une intensification de l’activité institutionnelle, des salariés faiblement engagés