Le contrat de professionnalisation en 2010

Légère hausse des entrées

GIF - 3.9 ko

En 2010, 148 000 nouveaux contrats de professionnalisation ont été comptabilisés, soit une hausse de 1 % en un an. Après le fort recul enregistré en 2009 (-18 %), les entrées se sont davantage redressées dans l’industrie (+20 %) que dans le commerce (+2 %) et, plus généralement, que dans l’ensemble du secteur tertiaire. Bien qu’en faible repli (-1 %), ce dernier concentre toujours plus des trois quarts des entrées en contrat de professionnalisation (78 %).

Les qualifications de branche sont visées par 38 % des nouveaux contrats, soit +2 points par rapport à 2009. Les personnes au chômage au moment de l’entrée en contrat préparent plus souvent une qualification de branche (57 %) qu’un diplôme ou titre d’État (43 %).
Les diplômes et titres d’État sont, en revanche, visés par 81 % des formations suivies par les personnes issues du système scolaire.

Les femmes sont presque aussi nombreuses que les hommes parmi les nouveaux entrants. Largement majoritaires dans les formations aux métiers du tertiaire, elles sont, au contraire, sous-représentées dans les formations aux métiers de l’industrie et du bâtiment.

- Dares Analyses 2011-028 - Le contrat de professionnalisation en 2010 : légère hausse des entrées