Le contrat d’insertion dans la vie sociale (Civis)

la moitié des jeunes sur la voie de l’insertion professionnelle après 18 mois

JPEG - 7.6 ko

Créé en avril 2005 dans le cadre du plan de cohésion sociale, le contrat d’insertion dans la vie sociale (CIVIS) vise à accompagner les jeunes en difficulté d’insertion vers l’emploi durable. Il est mis en œuvre par le réseau des missions locales et permanences d’accueil, d’information et d’orientation (PAIO).

L’étude des dix-huit premiers mois suivant l’entrée en CIVIS pour les 210 000 jeunes entrés avant le 30 juin 2006 permet d’évaluer leurs parcours en termes d’insertion professionnelle.

Dix-huit mois après leur entrée en CIVIS, 58 % des jeunes sont sortis du dispositif, dont 24 % pour accéder à un emploi durable (contrat de travail de plus de six mois y compris contrat en alternance, hors contrat aidé du secteur non marchand). L’analyse des parcours permet de distinguer trois sous-populations. Pour 47 % des jeunes ayant commencé un CIVIS avant le 30 juin 2006, l’insertion professionnelle est difficile, et ce, malgré une forte mobilisation des formations durant leur parcours d’accompagnement sur 18 mois. Dans 28 % des cas, le bilan du dispositif est encourageant, même s’il ne débouche que rarement sur un emploi durable dans les 18 mois : les jeunes ont accumulé une expérience professionnelle importante pendant leur CIVIS, et 41 % d’entre eux occupent un emploi non durable à leur sortie du dispositif. Enfin, 25 % des jeunes en CIVIS ont eu des parcours d’insertion professionnelle réussis, avec de fréquentes périodes d’emploi et de nombreuses sorties vers l’emploi durable.

- Premières Synthèses 2008-29.3 - Le contrat d’insertion dans la vie sociale (Civis) : la moitié des jeunes sur la voie de l’insertion professionnelle après 18 mois