Le contrat d’autonomie : 4 jeunes sur 10 entrés en 2009 ont accédé à un emploi ou à une formation

GIF - 3.9 ko

Créé en 2008, le contrat d’autonomie vise à accompagner vers l’emploi durable, la formation qualifiante ou la création d’entreprises des jeunes des quartiers prioritaires de la politique de la ville. L’accompagnement du jeune et son suivi en emploi ou en formation sont réalisés par des opérateurs publics ou privés. Entre 2008 et mi-2011, 41 000 jeunes ont signé un contrat d’autonomie dans les trente-cinq départements où le dispositif a été déployé.

D’après une enquête réalisée auprès des jeunes entrés en contrat d’autonomie en 2009, les trois quarts d’entre eux avaient déjà travaillé auparavant et seuls 18 % n’avaient jamais été suivis par le service public de l’emploi. 7 jeunes sur 10 avaient un niveau de formation inférieur ou équivalent au CAP-BEP.

Durant les premiers mois, les jeunes ont bénéficié d’un accompagnement intensif et individualisé. Si le niveau de formation initiale joue un rôle important dans l’accès à un emploi, la nature et l’intensité de l’accompagnement prodigué affectent également les chances d’accéder à l’emploi ou à la formation. À l’issue de l’accompagnement, 42 % des jeunes signataires en 2009 ont accédé à un emploi ou une formation et cette proportion a eu tendance à croître au cours de l’année.

Dares Analyses 2012-084 - Le contrat d’autonomie : 4 jeunes sur 10 entrés en 2009 ont accédé à un emploi ou à une formation