Le chômage partiel en 2011

stabilisation du recours au dispositif

GIF - 3.9 ko

En 2011, un peu plus de 12 millions d’heures de chômage partiel ont été consommées en France métropolitaine. Après avoir fortement baissé depuis le pic de la mi 2009, le nombre d’heures consommées s’est stabilisé en 2011. Chaque mois, en moyenne près de 34 000 salariés ont été concernés par le chômage partiel et ont connu en moyenne une réduction mensuelle d’activité de 30 heures. En 2011, l’industrie a utilisé 75 % des heures de chômage partiel consommées.
56 % des établissements ayant recouru au chômage partiel entre le 3e trimestre 2008 et le 4e trimestre 2011 ont réduit leur activité sur une période de 1 à 3 mois. Ils sont 8 % à l’avoir réduite pendant plus de douze mois au total.

Entre mai 2009 et décembre 2011, 40,7 millions d’heures ont été consommées au titre de l’activité partielle longue durée (APLD), soit 44 % de l’ensemble des heures consommées de chômage partiel et 54 % des heures ayant fait l’objet d’une demande de chômage partiel d’au moins 3 mois. Ces heures ont été majoritairement consommées dans l’industrie (90 %), le secteur automobile représentant à lui seul 33 % du nombre d’heures consommées d’APLD. Le taux de recours à l’APLD parmi les demandes d’au moins 3 mois est le plus élevé dans l’industrie (59 %) et dans les établissements de 250 salariés et plus (71 %). Dans 3 cas sur 10, les établissements s’engagent initialement pour la durée minimale autorisée en signant une convention d’APLD pour une durée de 3 mois. Le recours au dispositif peut se prolonger par le biais d’avenants ou de nouvelles conventions.

- Dares Analyses 2012-097 - Le chômage partiel en 2011 : stabilisation du recours au dispositif