La structure des rémunérations en 2010

les primes représentent en moyenne 12,9 % de la rémunération dans les entreprises de 10 salariés ou plus du secteur privé

GIF - 3.9 ko

En 2010, dans les entreprises de 10 salariés ou plus du secteur privé, 83 % des salariés ont perçu des primes et compléments de salaires. La part de ces primes et compléments dans la rémunération brute de l’ensemble des salariés s’élève en moyenne à 12,9 %. Les primes de performance sont accordées principalement aux cadres alors que les ouvriers touchent surtout des primes d’ancienneté ou des primes liées à des contraintes de poste. La part des primes croît avec la rémunération. Plus l’entreprise est grande, plus cette part est importante.

Selon les déclarations des entreprises à l’enquête sur le coût de la main-d’œuvre et la structure des rémunérations, 41 % des salariés des entreprises de 10 salariés ou plus du secteur privé ont reçu une rémunération pour heures supplémentaires ou complémentaires en 2010. 61 % des ouvriers en ont perçu et, dans les entreprises de 10 à 50 salariés, plus de la moitié des salariés ont été concernés. Ce sont les secteurs de la construction et de l’hébergement et restauration qui y recourent le plus. La part de cette composante dans la rémunération brute de l’ensemble des salariés s’élève en moyenne à 1,8 %.

En 2010, les primes d’épargne salariale représentent un surcroît de rémunération équivalant en moyenne à 6,9 % de la rémunération des salariés bénéficiaires. Les cadres perçoivent plus souvent que les autres catégories socioprofessionnelles une telle prime.

- Dares Analyses 2012-063 - La structure des rémunérations en 2010 : les primes représentent en moyenne 12,9 % de la rémunération dans les entreprises de 10 salariés ou plus du secteur privé