La situation sur le marché du travail des domiens et des descendants de domiens résidant en métropole en 2008

GIF - 3.9 ko

En 2008, selon l’enquête Trajectoires et Origines (TeO), les Domiens ont un taux d’emploi proche de celui de la population sans ascendance ultramarine ni ascendance étrangère directe (dénommée « population majoritaire ») alors que les descendants de Domiens ont un taux d’emploi nettement inférieur. Cet écart reflète des différences de structure sociodémographique entre les diverses populations. Les descendants de Domiens sont notamment plus jeunes que la « population majoritaire », et donc plus souvent étudiants. À caractéristiques sociodémographiques identiques (sexe, âge, niveau de diplôme, situation familiale, lieu de résidence), les Domiens et les descendants de Domiens ont les mêmes chances d’être en emploi que la « population majoritaire ».

Les Domiens et descendants de Domiens travaillent néanmoins davantage que la « population majoritaire » à temps complet, dans le secteur tertiaire et moins souvent dans les entreprises de petite taille. Les Domiens sont, en outre, surreprésentés dans le secteur public.

Toutes choses égales par ailleurs, les salariés descendants de Domiens ont des salaires horaires similaires à ceux des salariés issus de la « population majoritaire ». En revanche, pour les Domiens un faible écart négatif persiste.

- Dares Analyses 2012-057 - La situation sur le marché du travail des domiens et des descendants de domiens résidant en métropole en 2008