La mobilité entre métiers : 30 % des personnes en emploi en 1998 avaient changé de métier en 2003

JPEG - 7.6 ko

Le passage d’un métier à un autre n’est pas un évènement rare pour la population française en emploi : près de 30 % des personnes en emploi en 1998 ont évolué vers un autre métier en 2003. Si le changement de métier est plus fréquent pour les hommes et les jeunes de 20-29 ans, son occurrence varie peu en revanche selon le niveau d’études.

La mobilité entre métiers s’accompagne souvent d’un changement d’employeur ou, au sein de la même entreprise ou administration, d’un changement de poste, de fonction ou bien d’une promotion.

Elle dépend souvent du métier exercé. Dans certains parcours professionnels, le changement de métier est rare. Dans d’autres, la mobilité est plus présente et conduit alors vers des métiers plus ou moins éloignés, qu’il y ait ou non changement d’employeur. Le passage d’un métier à un autre résulte dans certains cas de la proximité de compétences entre l’ancien et le nouveau métier, dans d’autres cas de l’instabilité des emplois occupés précédemment.

Premières Synthèses 2008-05.3 - La mobilité entre métiers : 30 % des personnes en emploi en 1998 avaient changé de métier en 2003