La hiérarchie des salaires entre 1996 et 2004

l’éventail se resserre dans les petites et moyennes entreprises

JPEG - 7.6 ko

La dispersion des salaires nets des salariés à temps complet du secteur privé hors intérim a légèrement diminué entre 1996 et 2004.

L’éventail des salaires s’est resserré dans les petites et moyennes entreprises, alors qu’il s’est ouvert dans les grandes. S’il s’est réduit dans la majorité des secteurs d’activité, notamment ceux à forte proportion de salariés payés au Smic, il s’est élargi dans les secteurs les plus rémunérateurs de l’énergie, la finance et l’automobile (1).

- Premières Synthèses 2007-39.1 - La hiérarchie des salaires entre 1996 et 2004 : l’éventail se resserre dans les petites et moyennes entreprises


(1) - Cette étude se fonde sur les salaires nets de cotisations sociales salariales, de la CSG et de la CRDS. Les primes, avantages en nature et gratifications sont inclus, de même que les primes d’intéressement qui n’ont pas été versées sur un plan d’épargne. En revanche, les sommes versées au titre de la participation sont exclues.