La formation continue

un objet de négociation au confluent des stratégies des entreprises et des besoins des salariés

JPEG - 7.6 ko

Les entreprises sont soumises à des obligations légales de financement pour former leurs salariés. Au-delà du respect de seuils imposés de dépenses, la formation continue accompagne souvent les changements technologiques, ainsi que les changements en matière de gestion des ressources humaines. Les dépenses de formation des entreprises sont sensibles à la conjoncture et l’effort de formation des plus grandes s’est réduit en moyenne de 2000 à 2005, surtout quand elles ont enregistré de mauvais résultats économiques.

La formation professionnelle continue est un thème de plus en plus présent dans les négociations ou discussions collectives. L’accord national interprofessionnel de 2003 et la loi de 2004 sur la formation professionnelle ont élargi l’espace dévolu à la négociation en matière de formation des salariés. « Toutes choses égales par ailleurs », les salariés déclarent se sentir davantage gênés pour s’impliquer dans leur travail dans les établissements qui dépensent le moins pour la formation continue. Il existe vraisemblablement une demande latente de formation qui ne s’exprime pas ou qui n’est pas prise en compte par les entreprises.

- Premières Synthèses 2008-14.2 - La formation continue : un objet de négociation au confluent des stratégies des entreprises et des besoins des salariés