La dépense nationale pour la formation professionnelle continue et l’apprentissage en 2013

La part de l’effort global de formation dans le PIB poursuit sa baisse

JPEG - 5.4 ko

En 2013, dans un contexte de croissance économique modérée, la dépense nationale pour la formation professionnelle continue et l’apprentissage s’élève à 31,2 milliards d’euros. Elle est stable par rapport à 2012 (+0,1 %). Rapporté au PIB, l’effort de formation, en baisse depuis 2010, atteint 1,47 % en 2013.

Les entreprises demeurent le principal financeur (44,2 % de la dépense globale). Les régions conservent leur deuxième place (14,7 %) et l’État la troisième (12,3 %). Par rapport à l’année précédente, la dépense augmente pour les régions (+3,6 %) et les entreprises (+0,9 %) mais elle baisse pour l’État (-1,8 %).

Les dépenses destinées aux dispositifs ciblés sur les jeunes et en faveur des personnes en recherche d’emploi progressent respectivement de 3,4 % et 2,8 %. Celles pour les actifs occupés du secteur privé diminuent de 0,5 %. Les dépenses de l’ensemble des trois fonctions publiques pour ses agents sont en recul. La baisse est plus prononcée pour les agents de la fonction publique d’État. Seule la dépense pour la fonction publique hospitalière progresse.

- Dares Résultats 2016-063 - La dépense nationale pour la formation professionnelle continue et l’apprentissage en 2013

- Données à télécharger - La dépense nationale pour la formation professionnelle continue et l’apprentissage en 2013