La dépense nationale pour la formation professionnelle continue et l’apprentissage, en 2009

GIF - 3.9 ko

En 2009, dans un contexte de grave crise économique, la dépense nationale pour la formation professionnelle et l’apprentissage s’est élevée à 31,3 milliards d’euros, soit 4,1 % de plus qu’en 2008. La hausse est moindre qu’en 2008 (+6,2 %) mais rapporté au PIB en baisse, l’effort de formation de la Nation progresse de 0,1 point pour atteindre 1,6 %.

Les dépenses des entreprises, qui restent le principal financeur (41 % du total), sont en légère hausse (+1 %). La baisse des dépenses pour l’alternance (-5 %) et le recul de l’effort de formation direct des entreprises en faveur des actifs occupés (-1 %) sont compensés par une hausse sensible de leurs dépenses via les organismes paritaires collecteurs agréés (+8 %). Pour la première fois depuis 1999, leur part dans les dépenses des entreprises (42 %) dépasse celle des dépenses directes des entreprises (40 %).

L’État est toujours le deuxième contributeur ; sa dépense augmente de 4 % en 2009 et représente 16 % du total. Les régions viennent ensuite, avec 14 % des dépenses totales et une hausse de 4 % de leurs crédits.

Les salariés demeurent les principaux bénéficiaires des fonds de la formation continue (61 %) mais leur part recule de 2 points au profit des jeunes (25 %) et des demandeurs d’emploi (13 %).

Dares Analyses 2011-082 - La dépense nationale pour la formation professionnelle continue et l’apprentissage, en 2009