La dépense nationale pour la formation professionnelle continue et l’apprentissage, en 2007

JPEG - 7.6 ko

Portée à 28,4 milliards d’euros en 2007, la dépense nationale pour la formation professionnelle et l’apprentissage a progressé de 4,9 % par rapport à 2006. Depuis 2004, date de la dernière réforme de la formation professionnelle, l’effort de formation de la Nation s’est stabilisé à 1,5 % du produit intérieur brut.

Les entreprises concourent pour 42 % à la dépense globale. Depuis 1999, la place des organismes paritaires collecteurs agréés dans le financement de la formation par les entreprises n’a cessé d’augmenter. Ils ont géré, en 2007, 47 % de la dépense des entreprises pour la formation. En 2007, la décentralisation de la formation s’est poursuivie. L’État a transféré aux Régions les crédits des formations subventionnées mises en œuvre par l’Afpa pour les demandeurs d’emploi. Suite à ce transfert, qui s’opère selon les Régions entre 2006 et 2009, l’État et les Régions occupent désormais une place équivalente dans le financement de la formation professionnelle continue et de l’apprentissage.

Les salariés restent les principaux bénéficiaires des fonds de la formation continue, alors que la dépense pour la formation des demandeurs d’emploi a poursuivi son repli dans un contexte de réduction du nombre de demandeurs d’emploi.

- Premières Synthèses 2009-49.2 - La dépense nationale pour la formation professionnelle continue et l’apprentissage, en 2007