L’intérim en 2009

repli sans précédent du travail temporaire

GIF - 3.9 ko

En 2009, le volume de travail temporaire diminue substantiellement par rapport à 2008 : on dénombre, sur l’ensemble de l’année, 447 300 équivalents-emplois à temps plein, soit un recul de -26,0 % en un an. En 2008, l’intérim avait déjà reculé, mais à un rythme cependant moins élevé (-5,3 % par rapport à 2007).

La baisse de 2008 avait ramené le volume de travail temporaire à son niveau de 2006 ; celle de 2009 fait chuter l’intérim à son niveau de 1998.

La baisse de l’intérim est particulièrement marquée dans le secteur de l’industrie (-36,0 % en 2009, après -8,3 % l’année précédente). Le repli s’est également accentué dans la construction (-17,5 %, après -5,0 %) tout comme dans le tertiaire (-18,1 %, après -1,3 %). Comme en 2008, les ouvriers et les plus jeunes sont les catégories d’intérimaires les plus affectées par la baisse.

La durée moyenne des missions d’intérim diminue d’un jour environ, pour s’établir à 1,7 semaine. En 2009, environ 1,7 million de personnes ont signé environ 13,5 millions de contrats de mission.
Un intérimaire sur deux est en mission moins de 1,3 mois dans l’année.

- Dares Analyses 2010-034 - L’intérim en 2009 : repli sans précédent du travail temporaire