L’intérim en 2008

recul marqué de l’intérim

JPEG - 7.6 ko

En 2008, le volume de travail temporaire se replie nettement par rapport à l’année précédente, pour la première fois depuis 2003. On dénombre, sur l’ensemble de l’année, 604 300 équivalents emplois à temps plein, soit un recul de -5,3 % par rapport à 2007, année de forte hausse (+5,8 %).

La baisse de l’intérim se concentre sur l’industrie (-9,0 %) et la construction (-5,1 %), c’est-à-dire sur les secteurs où le recours à l’intérim est le plus fréquent, tandis que les effectifs restent stables dans le tertiaire (-0,3 %).
Les ouvriers et les intérimaires les plus jeunes sont les catégories les plus affectées par ce repli.

La durée moyenne des missions d’intérim reste stable à 1,9 semaine. En 2008, environ deux millions de personnes ont signé un peu plus de 16 millions de contrats de mission. Près de la moitié des intérimaires sont en mission moins d’un mois et demi dans l’année.

- >Premières Synthèses 2009-27.4 - L’intérim en 2008 : recul marqué de l’intérim