L’insertion professionnelle des personnes sorties de contrat aidé en 2008

un accès à l’emploi relativement peu affecté par la dégradation de la conjoncture

Six mois après la fin du versement de l’aide associée à leur contrat, les salariés sortis d’un contrat aidé du secteur marchand en 2008 sont plus souvent en emploi que ceux passés par un contrat du secteur non marchand : 74 % et 58 % des sortants de CIE et de CI-RMA, contre 47 % et 31 % des sortants de CAE et de CAV.

Les sortants de 2008 sont un peu moins souvent en emploi que ceux de 2007, sauf dans le cas du CI-RMA. La baisse des taux d’accès à l’emploi est néanmoins plutôt limitée eu égard à la forte dégradation de la conjoncture du marché du travail à la mi-2008. De surcroît, les taux d’accès à l’emploi durable ont légèrement augmenté, sauf à l’issue du CIE.

Le fait d’avoir suivi une formation au cours d’un contrat aidé ou d’avoir été accompagné par un tuteur chez l’employeur augmente les chances d’accéder à l’emploi après la sortie. Au-delà du seul retour à l’emploi, les trois quarts des sortants de 2008 estiment, comme en 2007, que leur passage en contrat aidé leur a permis d’acquérir une expérience professionnelle ou des compétences, ou de se sentir utile et de reprendre confiance.

- Dares Analyses 2010-078 - L’insertion professionnelle des personnes sorties de contrat aidé en 2008