L’insertion par l’activité économique en 2010

hausse des embauches, après une année 2009 marquée par la crise

GIF - 3.9 ko

En 2010, environ 159 000 personnes ont été embauchées ou renouvelées dans une structure de l’insertion par l’activité économique (IAE), soit une hausse de 4 % après une baisse de 1 % en 2009.

Les embauches en ateliers et chantiers d’insertion (ACI) ont été les seules à progresser en 2009 et 2010 (+9 % puis +18 %), soutenues par les plans de relance et de soutien à l’emploi mis en œuvre pour lutter contre la crise. Les embauches ont en revanche chuté en 2009 dans les autres types de structures, de façon particulièrement marquée pour les entreprises de travail temporaire d’insertion (ETTI) dont l’activité est très sensible à la conjoncture économique.

En 2010, 116 000 salariés ont travaillé dans une structure de l’IAE en moyenne chaque mois. Après être restés stables en 2009, ces effectifs sont en hausse de 3 %. En lien avec l’évolution de leurs embauches, les ACI sont les seules structures dont les effectifs progressent en 2009 et en 2010 (respectivement +11 % et +19 %).

Parmi les personnes en difficulté accueillies au sein des structures de l’IAE en 2010, les salariés recrutés par les ACI et les entreprises d’insertion sont, comme les années passées, plus éloignés de l’emploi que ceux recrutés par les AI et, encore davantage, par les ETTI.

- Dares Analyses 2012-078 - L’insertion par l’activité économique en 2010 : hausse des embauches, après une année 2009 marquée par la crise