L’insertion par l’activité économique en 2008

GIF - 3.9 ko

Entre 2007 et 2008, le nombre moyen de salariés en insertion travaillant dans les structures de l’insertion par l’activité économique (entreprises d’insertion, entreprises de travail temporaire d’insertion, associations intermédiaires, ateliers et chantiers d’insertion) a progressé de 5 %, passant de 107 000 à 112 000. Néanmoins, du fait de la dégradation de la conjoncture, les embauches ont diminué dans les quatre types de structures : 136 000 personnes ont été embauchées ou mises à disposition pour la première fois en 2008, soit une baisse de 8 % par rapport à 2007.

Les associations intermédiaires (AI) et les ateliers et chantiers d’insertion (ACI) accueillent environ 60 % des nouveaux entrants du secteur. Parmi les personnes en difficultés accueillies au sein des structures de l’IAE en 2008, les salariés recrutés par les ACI et les entreprises d’insertion (EI) sont plus éloignés de l’emploi que ceux recrutés par les AI et par les entreprises de travail temporaire d’insertion (ETTI).

Dares Analyses 2011-019 - L’insertion par l’activité économique en 2008