L’indemnisation par le régime d’assurance chômage en 2010 - Stabilité du nombre d’allocataires du RAC et de leur durée d’indemnisation

GIF - 3.9 ko

Au 30 septembre 2010, 2 686 000 demandeurs d’emploi ou dispensés de recherche d’emploi étaient indemnisables par l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE), un effectif relativement stable par rapport à 2009. Parmi eux, 2 081 000 étaient effectivement indemnisés.

Près de la moitié des entrants à l’ARE en 2010 disposaient d’un reliquat issu d’un droit précédent au régime d’assurance chômage (RAC) et 3 % étaient intermittents du spectacle. En moyenne, les entrants avaient été indemnisés 142 jours par le RAC dans les trois années précédant leur ouverture de droit à l’ARE. En 2010, 38 % des nouveaux droits se sont ouverts sur une durée maximale d’indemnisation de 24 mois et 8 % avec une durée maximale de 36 mois. La distribution des durées potentielles d’indemnisation est peu modifiée par rapport à 2009.

Plus d’un tiers des indemnisables par l’ARE en septembre 2010 pratiquaient une activité réduite. La moitié d’entre eux ne percevaient pas d’allocation tandis que les autres cumulaient leurs revenus d’activité avec un montant d’ARE moyen de 668 euros par mois. Les allocataires qui ne pratiquaient pas d’activité réduite percevaient, quant à eux, 1 042 euros en moyenne. Au total, l’ensemble des allocataires de l’ARE percevaient en moyenne 973 euros en septembre 2010.

La moitié des entrants à l’ARE de 2010 sont restés indemnisables plus de sept mois et demi. Dans moins d’un cas sur trois, les fermetures de droits à l’ARE correspondaient à des fins de droits.

Dares Analyses 2012-019 - L’indemnisation par le régime d’assurance chômage en 2010 - Stabilité du nombre d’allocataires du RAC et de leur durée d’indemnisation